On pose souvent la question : doit-on dire acteur ou comédien ?

Un comédien est quelqu’un qui joue la comédie. Qui interprète (bien ou mal) un personnage, qui dit un texte donné. Donc tous les gens dont c’est le métier ou même qui le font ponctuellement peuvent à juste titre être appelés comédiens, quelle que soit leur formation, qu’ils en aient une ou non, et qu’ils aient ou non du talent (notion toute subjective, du reste). Dans la mesure où ils sont engagés pour jouer quelque chose, ce sont des comédiens au moment où ils le font et quel que soit l’endroit dans lequel ils le font (sur une scène, devant une caméra ou un micro). Dès l’instant où ils ne le font plus et s’ils restent longtemps sans le refaire bien des comédiens se demandent d’ailleurs s’ils le sont encore…

Un acteur est quelqu’un qui « agit », qui prend une part déterminante dans une action. On parle bien des « acteurs » d’un fait divers, par exemple, lesquels ne sont pas des comédiens. Or un film, une pièce de théâtre ou un doublage, bien que fictives sont pourtant des « actions » au même titre qu’une situation réelle. Mais ce sont des actions dans lesquelles les personnes qui agissent, donc les acteurs, sont des comédiens. D’où l’assimilation des deux termes ! Et nous utilisons indifféremment l’un et l’autre dans le milieu. C’est-à-dire en somme que c’est la même chose.

Mettons simplement que le mot comédien est peut-être… disons plus « noble ». Il sous-entend davantage qu’on a une formation et/ou un parcours varié. On n’utilisera probablement pas tout de suite ce mot pour désigner un mannequin qu’on essaie de faire tourner parce qu’elle est belle fille ou un footballeur parce qu’il parle plutôt juste quand on lui fait dire un texte… On attendra qu’ils aient fait leurs preuves pour les dire comédiens. On peut penser que le mot se mérite, en somme, alors que le mot acteur peut être utilisé pour parler du meilleur comme du plus mauvais des comédiens. Nous disons facilement de quelqu’un à qui on ne reconnaît pas de talent mais qui travaille néanmoins : « Ce n’est pas un comédien ». On ne pourra pas dire en revanche que ce n’est pas un acteur. Ce serait une ineptie puisqu’il est bel et bien l’acteur des fictions pour lesquelles on l’emploie.

En conclusion : un comédien est forcément un acteur, mais un acteur n’est pas forcément un comédien. Mais c’est de toute façon le mot « comédien » qui reste techniquement le plus exact dès qu’on est dans une fiction.